Monika Feth

Monika Feth
Le cueilleur de fraises (7,5/10)

Lorsque sa meilleure amie, Caro, est retrouvée assassinée, Jette jure publiquement de la venger, attirant ainsi sur elle l'attention du meurtrier.
Chaque jour, Jette essaie de se reconstruire et d'oublier. Elle fait bientôt la connaissance d'un garçon qui semble pouvoir lui redonner goût de vivre et tombe éperdument amoureuse. Mais Jette est loin de soupçonner à qui elle a réellement à faire...

Malgré les nombreux avis négatifs que j'ai pu lire, le résumé me tentait trop pour que je passe à côté. J'ai eu peur d'être déçu à mon tour. En effet, il m'a fallut arriver à la moitié du livre pour vraiment apprécier l'histoire. L'auteur change de narrateur pratiquement toutes les deux pages, ce qui n'est pas évident pour suivre, j'avais beaucoup de mal au début pour savoir qui parlait. Puis petit à petit, j'ai aimé savoir ce que chacun pensaient notamment Georg. J'étais curieuse de savoir pourquoi il faisait ça et ce qu'il ressentait vraiment pour ses victimes. En revanche Jette m'a pas mal déçu. Je l'imaginais un peu plus futée. Tout d'abord, menacer le meurtrier, puis ne pas changer les serrures et pour finir sortir avec quelqu'un qui correspond à la description du tueur sans se renseigner un minimum sur lui et se laisser manipuler de la sorte. Je n'ai pas vraiment compris. Ok, elle est amoureuse mais vu ce qui est arrivé à Caro, on aurait pu imaginer qu'elle ne se laisserait pas embobiner de la sorte. Même si on sait dès le départ qui est le coupable, j'ai vraiment aimé l'histoire et suivre les pistes avec Jette et Merle pour le démasquer.
 
Monika Feth
Le peintre des visages (8/10)

Six mois se sont écoulés depuis le meurtre de Caro. Jette et Merle louent désormais sa chambre au sympathique Mike et s'attachent à sa petite amie Ilka, aussi jolie que mystérieuse. La vie semble enfin reprendre un cours normal. Jusqu'à ce que Ilka disparaisse sans laisser de trace. Pour Jette, le cauchemar recommence. Ne croyant pas à la thèse de la fugue, Mike, Jette et Merle cherchent désespérément des indices. Et finissent par découvrir que la jeune fille cachait de sombres secrets...

J'avais bien aimé le premier et j'ai encore plus apprécié ce deuxième tome. Dès le début, on s'attache vite aux nouveaux personnages et on retrouve avec plaisir Jette et Merle. Ces dernières se remettent tout doucement de la mort tragique de Caro et c'est pour cela qu'elles décident de prendre un nouveau colocataire. Très vite, elles s'attachent à Mike. "Le peintre des visages" est surtout centré sur Ilka la copine de ce dernier. Ilka garde un lourd secret que l'on découvre petit à petit. L'histoire n'a donc plus rien avoir avec le meurtrier du premier, je trouve l'histoire d'ailleurs plus complexe et j'ai aimé encore une fois savoir ce que les différents personnages pensés. J'ai eu de la peine pour Ruben même si ce qu'il fait est impardonnable. Il croit dur comme fer à ce qu'il fait et pour lui c'est normal, j'ai trouvé Ilka injuste par moment car elle aussi est en tort même si ça c'est passé il y a plusieurs années.
En conclusion, ce fut une belle découverte et je ne regrette pas d'avoir lu ces deux tomes.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.123.74) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse